2 Tourisme



Estaing:
Inscrit au label des « plus beaux villages de France, le village est situé sur le tracé du Chemin de St Jacques de Compostelle , entre les eaux du Lot et de la Coussane. Il est dominé par un imposant château du XIème siècle, berceau d’illustres personnages militaires et religieux de l’histoire du Rouergue et de la France. Persistent encore autour du village quelques vignobles surplombant le Lot qui remontent à un lointain passé et une petite production pour une des plus anciennes appellation française. De nombreux chemins de randonnée parsèment sa campagne riche de petits trésors d’architecture locale. Le village s’anime l’été autour de 2 manifestations traditionnelles : la fête religieuse de St Fleuret en juillet et les « Médiévales » en septembre.
Au cœur de la vallée du Lot ( Olt en occitan ) :
la vallée du Lot aveyronnais se profile  entre St Laurent d’Olt et Figeac, égrenant de nombreux villages inscrits au patrimoine ( Ste Eulalie d’Olt, St Côme d’Olt , Estaing ) , entre les monts d’Aubrac et le Causse du Comtal qui mène à Rodez. Riche de part son authenticité , elle est la frontière entre le « sud » et le départ de la haute Auvergne, appelé ici le Haut Rouergue .
Espalion :
cité historique du scaphandre, considérée actuellement comme la capitale du Haut Rouergue. On y admire son « pont vieux » inscrit au Patrimoine Mondial et son Château de Calmont d’Olt qui la domine.
Flaujac :
d’origine gallo romaine, ce village caché est construit à l’intérieur de remparts. C’est le départ de nombreuses randonnées vers la Tour de Masse et l’abbaye de Bonneval.
Abbaye de Bonneval :
abbaye cistercienne fondée en 1147 , bien qu’elle ne se visite pas les sœurs produisent et vendent sur place du chocolat depuis 1878 ce qui mérite un détour gourmand…
St Côme d’Olt :
bourg moyenageux classé au label des plus beaux villages de France, niché à l’intérieur de son « tour de ville » quasi circulaire, avec en son centre une église du XVI et de petites ruelles aux toits dits « thor » .
Ste Eulalie d’Olt :
village médiéval classé aux ruelles étroites et tortueuses , et aux maisons parfaitement restaurées et généreusement fleuries.
L’Aubrac – Laguiole :
ancien massif volcanique sauvage , dernier biotope européen, l’Aubrac se partage sur 3 départements ( Aveyron – Cantal et Lozère ) et 3 régions. Il est traversé par le Chemin de St Jacques de Compostelle , avec son petit village étape incontournable. Plus loin  Laguiole  attire les amateurs de couteaux traditionnels et de gastronomie typique.
Bozouls
bourgade typique agencée autour de son « trou » du à l’action érosive des eaux qui a créé un cirque gigantesque en forme de fer à cheval de 400m de diamètre et de 100m de hauteur.
Circuit d’Estaing à  Conques :
exemple typique du charme de la région , le circuit vers Conques passe par Villecomtal , toute en grè rouge fondée à la fin du 13ème siècle , et les Châteaux de Pruines ( Servayrie ) et Mouret, avant d’atteindre Conques. Le retour par la vallée du Lot vous mène à  Vieillevie et son vieux châteaux, le village du Fel et ses vignerons et la petite Entraygues où se rejoignent les eaux du Lot et des gorges de la Truyère.
Conques :
village incontournable de l’Aveyron et sans doute le plus mythique, bâti dès la fin du VIIIè siècle, c’est un lieux de pèlérinage dès l’an 866 lorsqu’un moine dérobe à Agen les reliques de Sainte Foy. L’architecture médiévale est remarquable. C’est le passage obligé de tout pèlerin sur le Chemin de St Jacques.
retour à l’Hôtel…